fbpx

      Apprenons à écouter Dieu !

 

« Naaman, chef de l'armée du roi de Syrie, jouissait de la faveur de son maître et d'une grande considération; car c'était par lui que l'Éternel avait délivré les Syriens. Mais cet homme fort et vaillant était lépreux. Or les Syriens étaient sortis par troupes, et ils avaient emmené captive une petite fille du pays d'Israël, qui était au service de la femme de Naaman. Et elle dit à sa maîtresse : Oh ! si mon seigneur était auprès du prophète qui est à Samarie, le prophète le guérirait de sa lèpre ! …… 

  Apprenons à écouter Dieu !

 

Et le roi de Syrie dit à Naaman : Va, rends-toi à Samarie, et j'enverrai une lettre au roi d'Israël……Après avoir lu la lettre, le roi d'Israël déchira ses vêtements….. Lorsqu'Élisée, homme de Dieu, apprit que le roi d'Israël avait déchiré ses vêtements, il envoya dire au roi : Pourquoi as-tu déchiré tes vêtements ? Laisse-le venir à moi, et il saura qu'il y a un prophète en Israël. Naaman vint avec ses chevaux et son char, et il s'arrêta à la porte de la maison d'Élisée.

Élisée lui fit dire par un messager : Va, et lave-toi sept fois dans le Jourdain; ta chair redeviendra saine, et tu seras pur. Naaman fut irrité, et il s'en alla, en disant : Voici, je me disais : Il sortira vers moi, il se présentera lui-même, il invoquera le nom de l'Éternel, son Dieu, il agitera sa main sur la place et guérira le lépreux. Les fleuves de Damas, l'Abana et le Parpar, ne valent-ils pas mieux que toutes les eaux d'Israël ? Ne pourrais-je pas m'y laver et devenir pur ? Et il s'en retournait et partait avec fureur.

Mais ses serviteurs s'approchèrent pour lui parler, et ils dirent : Mon père, si le prophète t'eût demandé quelque chose de difficile, ne l'aurais-tu pas fait ? Combien plus dois-tu faire ce qu'il t'a dit : Lave-toi, et tu seras pur ! Il descendit alors et se plongea sept fois dans le Jourdain, selon la parole de l'homme de Dieu; et sa chair redevint comme la chair d'un jeune enfant, et il fut pur. » 2 Rois 5/1 à 14

Dans cette histoire, nous voyons un homme qui faillit passer à côté de sa guérison à cause de son orgueil. Cet homme qui avait une belle position, chef de l'armée du roi de Syrie, devrait se cacher de tous et être éloigné de son entourage. Parfois, à cause de notre orgueil, à cause du doute et même à cause de la colère, nous passons à côté des bénédictions qui sont à notre portée et qui sont surtout un droit.

Lorsque les situations ne vont pas dans notre sens, nous nous retranchons et rageons sur les gens, les situations, parfois sur la terre entière sans oublier sur Dieu !

Cet homme Naaman s’appuya sur sa renommée, sur sa richesse pour obtenir une guérison, une sorte de salut.

Mais ça ne coute rien de recevoir des bénédictions en ayant les mains vides !

Ça ne coute rien de se présenter à Dieu en oubliant son grade, son statut, qui nous sommes !

Ça ne coute rien de croire en Jésus et en sa résurrection pour accéder au ciel !

Ça ne coute rien d’avoir la foi, de simplement croire pour pouvoir voir !

Ça ne coute rien d’écouter simplement Dieu au travers des messagers que l’Éternel envoie, comme cette petite fille du pays d’Israël, une esclave !

Qui que nous soyons, ce qui va nous sauver C’EST NOTRE FOI et rien d’autre de couteux. Nos richesses et notre statut ne nous sauverons pas ! Ça ne coute rien d’écouter Dieu ! Jésus s’est présenté à nous les mains vides, il a déposé sa couronne sur son Trône, il a laissé sa Royauté et il est descendu sur cette terre, rien que pour nous.

Par contre, ça lui a couté, sur la croix, pour que cela ne nous coute absolument rien !

Pour nous, ça ne coute rien d’écouter Dieu !

 

Source : DINA VIOMESNIL 

Découvez aussi : L’histoire de Thanksgiving !

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Ajouter vos commentaires

  1. Insérer un commentaire en tant qu'"invité"
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location