fbpx

Recevez des conseils face

au harcèlement de votre enfant

 

Harcèlement scolaire, Comment y faire face ? Peut-être que votre enfant est celui qui harcèle ? Ce mot harcelé est un mot fort et difficile à attendre. Mais j’aimerais vous encourager à savoir gérer cette situation dans la vie de votre enfant.

2 cas peuvent se présentent lorsqu’il est question de harcèlement dans la vie d’un enfant : Celui qui est harcelé et celui qui harcèle.
Mais que veut dire « harceler » ? La définition de ce mot est : attaques ou sollicitations en continues dans le but d’épuiser ou de tourmenter la victime.
Donc il y a une personne qui a une sollicitation violente et une autre qui est violemment tourmentée. Il y a aussi le harcèlement physique et le harcèlement psychologique.

Recevez des conseils face au harclement de votre enfant texte

VOTRE ENFANT EST HARCELÉ

Savoir que votre enfant est harcelé et qu’il a subi ou qu’il subit des attaques de ses camarades de classes ou de quartier est une situation horrible pour lui et son parent. Tous parents se sentiront démunis et coupables.
Il vous faut gérer cette nouvelle et de même, gérer votre enfant.


Un enfant peut être bêtement harcelé parce qu’il a l’air faible ou différent et parfois par vengeance. Des enfants ou des adolescents ne comprennent pas parfois le fait d’être différent, parfois ils ont même peur de cette différence. Ils trouveront toujours d’autres personnes qui auront le même avis, et d’autres, pour qui cela ne les dérange pas, mais ils auront ce besoin de faire partie d’un groupe, donc ils suivront le groupe ou la personne pour se sentir acceptés.


Votre enfant est harcelé, car vous voyez en lui un changement soit dans sa scolarité en baisse, soit dans une attitude de renfermement ou de rébellion, mais il peut y avoir d’autre changement, vous devez connaitre votre enfant.

Il est impératif de bien connaître votre enfant. Garder des discussions avec lui, l’observer et connaître son cœur, lui donner beaucoup d’amour et d’attention, l’inciter à avoir de bons camarades qui le tireront vers le haut et non le bas.


Si avec tout cela un changement vient à venir, vous devez vite vous poser des questions et surtout lui poser les bonnes questions. Il vous faut être patient et ne rien lâcher jusqu’à ce votre enfant parle. Cela se fait avec beaucoup de patience et de détermination.

Lorsque votre enfant vous aura avoué sa situation, « je suis harcelé », réconfortez-le par des mots, prenez-le dans vos bras, pleurez avec lui. Il aura besoin d’avoir confiance en vous pour les prochaines démarches dans le changement de cette horrible situation.


Ne surtout pas le culpabilisé de son silence lors de cette maltraitance. Il vous faudra très vite prendre un rendez-vous dans son école, faire bouger les choses et ne rien lâcher. Nous ne devons pas laisser des instituts être ou rester dans le non-insistance de votre enfant, ou dans l’ignorance. Vous devez vous « battre » pour votre enfant. Rappelez-vous que vous leur confiez votre enfant.

Il est extrêmement important de considérer ce que subit votre enfant. Un parent proche de son enfant est un parent qui pourra gérer et arrêter de mauvaises situations dans la vie de son enfant.


Trop d’enfants qui n’ont pas trouvé d’aide autour d’eux ont fini dans la dépression, dans l’abandon, et malheureusement dans un grand désir de ne plus vivre  c'est à dire le suicide.

 

VOTRE ENFANT EST HARCELEUR


Surement votre enfant a été engrainé dans un groupe, ou alors il est aussi rempli de colère de tristesse pour une raison que vous seul devez connaitre en cherchant la raison.


Parfois un enfant harcelé est aussi un enfant qui est ou qui a été harcelé. « Je fais ce que l’on m’a fait ». Un grand travail psychologique et de suivi des parents et de l’institut doit être mis en place. Que ce soit par des aides extérieures ou des aides au le sein de la maison.


Bien sûr que la honte vous envahira, mais après cela, agissez pour le bien de votre enfant. Le taper par outrance n’arrangera rien, même si cela est mérité.
Mais il va falloir avoir une longue discussion de parent à enfant et connaitre la raison de ses violentes attaques.

Dans le cas où votre enfant est harcelé ou votre enfant harcèle, si vous êtes chrétiens, en plus de vos démarches autour de l’école, ou autres, il vous faudra aussi prier, jeuner, intercéder, demander de l’aide auprès de Dieu, et aussi votre pasteur, auprès des personnes spirituelles qui seront gérer cela selon la Parole.


Si vous n’êtes pas chrétiens, de même que les démarches dans l’école, vous devez vous approcher de Dieu, lui demander de l’aide, que ce soit dans une église, dans un groupe de maison, dans la bible. Il y a de la puissance dans la présence de Dieu et dans le Nom de Jésus qui est mort et ressuscité pour vous et vos enfants. Sur la croix Jésus a porté toutes vos souffrances. Des esprits doivent être chassés de vos enfants, de votre foyer, et revendiquer l’aide de Dieu. Une délivrance spirituelle et naturelle doit prendre place.


Quelqu’un a dit un jour « mieux vaut prévenir que de guérir ». Je rajouterai, ne permettez aucune œuvre de destruction venir dans la vie de votre enfant et dans votre foyer. Dieu a des projets de bonheur pour ses enfants, donc commençons à y croire en intervenant vite. Soyez encourager à prendre les bonnes décisions pour le soin de votre enfant.

AMEN

Dina VIOMESNIL

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Ajouter vos commentaires

  1. Insérer un commentaire en tant qu'"invité"
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

 

Restez informé de nos actualités !

Données personnelles