fbpx

Comment Louer Dieu sans adorer sa musique > Adorer sa louange et louer son adoration

Comment Louer Dieu sans adorer sa musique > Ne pas Adorer sa louange et Louer son adoration

 

 

L'autel doit être bâti pour Dieu et lui seul, par une louange en Esprit et en Vérité. Mais si nous commençons à « Adorer notre louange et à louer notre adoration », c'est-à-dire à ne rechercher à produire que ce qui nous fait plaisir, ou que ce qui va gratifier et élever nos dons et ce que nous faisons... Cela devient une idole dans notre cœur et Dieu n’en retire aucune gloire !

Psaumes 28 : 7 Dieu aime recevoir la louange de la part de son peuple, il déclare dans les psaumes qu'il siège au milieu des louanges de ses enfants...


Aussi Dieu mérite d'être loué dans l'excellence, avec toute espèce de dons et de capacités musicales et artistiques que nous avons à lui offrir.

Bien souvent, le groupe de la louange, la chorale vont rechercher le meilleur au niveau de la musique, de la qualité des voix, de la structure musicale, et de la qualité des chants...

Toutes ces choses sont très importantes et nécessaires à l'œuvre de Dieu, mais parfois aussi il est important de sonder nos mobiles, à savoir : la raison qui nous pousse à nous acharner à l'excellence.

Voyez-vous parfois ce que nous pouvons produire dans la louange au niveau qualité est tellement excellent que nous pouvons facilement dévier notre louange de notre Dieu pour la détourner vers la musique ou le don (le moyen que Dieu veut utiliser).

Il ne faut pas tomber dans le cliché de : « Adorer sa louange et louer son adoration » qu'est-ce que cela veut dire : en fait dans notre organisation du ministère de la louange il est important d'atteindre un niveau d'excellence, mais pas au point où nous commençons à adorer le moyen c'est-à-dire à adorer ce que nous faisons, nous ne devons pas perdre de vue la raison pour laquelle nous produisons, la musique, la louange, etc.…

Tout ce qui ne glorifie pas Dieu, tout ce qui n'est pas fait de façon à élever le nom du seigneur uniquement, n'attirera pas la présence de Dieu. Et quand l'autel n'attire plus la présence de Dieu, « une idole » prend la place.

C'est-à-dire qu'il nous faut aimer le seigneur par nos chants excellents, bien orchestrés et bien structurés... Sans tomber dans une admiration pour ce que nous faisons, Dieu ne partage pas sa gloire !

Voyez-vous il est facile parfois de dévier la louange, lorsque nous nous rassemblons dans la maison de Dieu, il nous faut sonder notre cœur, et savoir vraiment si notre but et notre mobile est de se divertir et d'être diverti, ou si réellement nous désirons ardemment offrir un autel de sacrifice de louange et d'adoration à notre Dieu.

L'autel doit être bâti pour Dieu et lui seul, par une louange en Esprit et en Vérité. Mais si nous commençons à « Adorer notre louange et à louer notre adoration », c'est-à-dire à ne rechercher à produire que ce qui nous fait plaisir, ou que ce qui va gratifier et élever nos dons et ce que nous faisons... Cela devient une idole dans notre cœur et Dieu n’en retire aucune gloire !

Matthieu 15 : 8 "Ce peuple m'honore des lèvres, mais son coeur est éloigné de moi". Quand Dieu est glorifié, sa présence se manifeste, et lorsque sa présence se manifeste, les cœurs changent, la guérison se manifeste aussi, les vies sont transformées...


Si vous faites partie d'un groupe de louange, d'une chorale ou si vous êtes impliqué dans le ministère de la musique, votre priorité est de bâtir un autel qui attirera la présence de Dieu par une louange et une adoration authentique et excellente.

Une louange authentique, va après la personne de Jésus, une louange authentique fait descendre la présence de Dieu.

Par contre si le temps de louange et d'adoration devient un temps de divertissement durant lequel les dons et les prestations sont admirés et exposés ... malheureusement, vous mettez en danger votre fonction devant Dieu, c'est-à-dire celle du « lévite » qui a l'importante et l’unique responsabilité de porter et transporter la présence de Dieu.

 Que Dieu vous bénisse

AMEN

Mylène DUFEIL

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Ajouter vos commentaires

  1. Insérer un commentaire en tant qu'"invité"
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

 

Restez informé de nos actualités !

Données personnelles