fbpx

Comment vivre libre du stress

 

Comment vivre libre du stress ?

   

Le stress est un domaine qui nous affecte tous quotidiennement et sur lequel Dieu veut donner la victoire. Lorsque nous cédons au stress, nous perdons notre joie et notre force, notre pensée devient confuse et nous faisons de mauvais choix. Mais lorsque nous restons calmes, nous maintenons une mesure de joie et d’énergie suffisante pour renverser Satan et surmonter victorieusement les batailles de la vie..

1 Pierre: 5.7

Votre avancée dans la vie suivra de près votre capacité à réagir sainement face au stress. Si vous n’entreprenez rien, votre corps vous forcera à changer. Dieu nous a créés pour vivre dans la paix, et si vous vivez sous pression constante, votre corps en subira les conséquences.

Le stress a été reconnu par l’Organisation mondiale de la Santé comme fléau mondial et serait l’une des premières causes de mortalité dans le monde occidental. La majorité des visites chez le médecin y sont liées.

Le stress libère des substances toxiques dans votre organisme et peut être à l’origine de nombreuses maladies : baisse des défenses immunitaires, réactions allergiques, certains cancers, tumeurs, herpès, hypertension artérielle, lésions vasculaires (infarctus, angine de poitrine, anévrisme, accidents vasculaires cérébraux), troubles musculaires (courbatures du cou, des jambes, des bras) et de votre squelette (arthrose), ulcères gastriques (hyperacidité), diabète, troubles respiratoires.

Au niveau de votre âme, des symptômes peuvent aussi apparaître : tendance à vouloir se reposer, et donc au repli sur soi, déséquilibre alimentaire entrainant une perte ou prise de poids excessive, déprime, on ne voit que le côté négatif, pensées suicidaires, troubles du sommeil, perte de motivation pour travailler.

Vous devez être alerte et écouter votre corps. Par ces symptômes, il vous dit « Laisse-moi tranquille, cesse de me malmener ».

Bien sûr, nous avons une certaine capacité à endurer le stress sans que cela nous affecte, mais cela devient dangereux lorsque nous devenons des « stressés chroniques » et que cela est devenu une part importante de notre identité.

Mais la bonne nouvelle est que, si des maladies sont apparues à cause du surmenage, des guérisons physiques et émotionnelles germeront alors que vous cesserez d’y céder, et parfois même sans traitement médical.

Vous devez faire votre auto-examen et identifier ce qui vous stresse le plus.

Cela peut être votre patron, les critiques de vos collègues, la peur de ne pas être à la hauteur de vos responsabilités professionnelles ou familiales, cet enfant un peu revêche, des problèmes financiers ou une maladie. Le stress peut également provenir de choses plus spirituelles. Par exemple, vous pouvez être à ce point pressurisé de devoir avoir la super foi, d’avoir plus d’onction ou de faire les choses parfaitement pour Dieu que cela finit par vous consumer et vous tuer à petit feu. Vous devrez alors apprendre à vous détendre et à compter sur la grâce du Seigneur. Voyez ce que Jésus dit, selon cette merveilleuse traduction :

« Êtes-vous fatigués ? Épuisés ? Consumés par la religion ? Venez à moi. Trouvez refuge en moi et vous recouvrerez la vie. Je vous montrerai comment trouver un réel repos. Marchez et travaillez avec moi – voyez comment je m’y prends. Apprenez à vivre selon le rythme non forcé de la grâce. Je ne vous imposerai rien qui puisse être trop lourd ou inapproprié. Demeurez-en ma compagnie et vous apprendrez à vivre libre et le pied léger.»

Matthieu 11 : 28-30

Dieu est venu à vous afin que vous trouviez en lui la liberté et la restauration. Seulement, si vous n’y prenez gare, une mauvaise interprétation de la vie chrétienne peut vous conduire à tomber dans l’esclavage des œuvres et des obligations religieuses. Votre vie sera alors devenue une succession de règles légalistes dans l’idée de satisfaire un Dieu toujours en colère et jamais satisfait.

Le Seigneur ne vous imposera jamais quelque chose de trop élevé et que vous ne puissiez faire, mais Il se mettra toujours à votre niveau de maturité et de compréhension. Nous devons, comme il est dit plus haut, « vivre selon le rythme non forcé de la grâce ».

Enfin, sachez que Dieu utilise parfois les circonstances de la vie pour faire une œuvre en nous, ou pour toucher quelqu’un. Nous voyons cela chez Paul.

Dieu lui avait dit de se rendre en Italie, mais une tempête sévit et le bateau fit naufrage sur une île, l’éloignant de sa destinée initiale. Les autochtones accueillirent Paul et l’équipage et allumèrent un feu pour les réchauffer. En ramassant des broussailles, Paul se fit mordre par un serpent, mais le poison n’eut aucun effet. Ce miracle eut un impact sur la population et fut pour Paul une opportunité de prier pour eux, et tous ceux qui étaient malades furent guérisActes 28 : 1-10


Vous devez donc changer d’approche vis-à-vis des situations et savoir que Dieu a un plan derrière certaines d’entre elles, comme ce fut le cas pour Paul. Dès lors, vous comprendrez que vous aviez peu de raisons d’être anxieux.


« Car vos pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies…». Esaïe 55 : 8

Vivre sans stress ne se fait pas du jour au lendemain, c’est une habitude que nous développons par la pratique et avec le temps. Nous devenons ce que nous pratiquons le plus. Par rétrospective, vous vous apercevrez que ce qui vous stressait autrefois ne vous stressera plus.

AMEN

 

 Olivier Moulin

Commentaires (1)

This comment was minimized by the moderator on the site

http://www.lsbva.com/wp-content/uploads/2019/08/cheapest-hosting-sites-33624.jpg

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Ajouter vos commentaires

  1. Insérer un commentaire en tant qu'"invité"
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

 

Restez informé de nos actualités !

Données personnelles