fbpx

 

Querelleuse ou vertueuse 

Lorsque nous entendons ce mot « querelleuse », nous l’associons souvent à une femme. Une femme querelleuse, que ce soit dans le mariage ou hors du mariage, la bible dit que nous ne pouvons rien tirer de bon d’une femme querelleuse. 

Dieu ne méprise pas la femme, mais il décrit juste un de ses traits de caractère lorsqu’elle s’éloigne de la vertu.

Si Dieu n’aimait pas la femme, il aurait regretté de l’avoir sortie de la côte de l’homme, Adam, en disant qu’il aurait dû laisser celui-ci seul et tranquille.

Comment éviter la dispute dans son foyer

 

Genèse 2 :22 dit « Avec cette côte, le Seigneur fit une femme et la conduisit à l’homme ».
Dans 1 Corinthiens 11: 8 à 12 il est écrit : « En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme" ; et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.

C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend. Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.

Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu. » La femme fut créée pour être la compagne parfaite de l’homme.

 

Donc nous avons vu que la femme fut tirée de l’homme qui lui fut créé par Dieu. Nous venons de Dieu. Notre créateur, est-il querelleux, non Il est un Dieu d’amour, un Dieu de paix et de réconciliation.

Si l’Éternel est un Dieu d’amour et de paix, nous devons faire revenir cet aspect de caractère en nous. Les querelles ne mènent à rien de bon, elles détruisent, elles nous conduisent dans la division et l’aveuglement et pourrissent la vie. 

Dans les proverbes, Dieu parle de la conséquence d’une femme querelleuse, ce qui n’est pas un honneur pour elle.

Proverbes 17:14 « Commencer une querelle, c'est ouvrir une digue ; avant que la dispute s'anime, retire-toi. » Les disputes ouvrent une brèche dans notre cœur. Il nous faut abandonner les griefs.

Proverbes 26:17 « Vous mêler d'une querelle qui ne vous regarde pas, c'est comme attraper un chien par les oreilles. » c’est folie de nous mêler de ce qui ne nous regarde pas.

Proverbes 21:9 « Mieux vaut habiter dans un coin sur un toit en terrasse que de partager la maison d'une femme querelleuse. »

Proverbes 21:19 « Mieux vaut habiter dans un pays désertique qu'avec une femme querelleuse et irritable. »

Proverbes 27:15 « Une femme querelleuse est pareil à une gouttière percée qui ne cesse de couler un jour de pluie. Arrêter ses récriminations ? Autant vouloir arrêter le vent, ou retenir de l'huile dans sa main ! »


Lorsque nous lisons ces versets parlant des femmes querelleuses, nous pourrions nous sentir amusés, mais aussi attristés ! nous reconnaissons-nous dans ces versets, ces situations ? Si cela est le cas, nous devons cesser et virer de bord vers la vertu.


La femme querelleuse se fait du mal, car elle sème des mauvaises semences avec des récoltes de douleurs. Pourquoi ne pas récolter le bien autour de nous, en passant par la repentance et demander à Dieu de nous délivrer de ce comportement querelleux.
Rien n’est impossible à Dieu et il a un bon trait de caractère, pourquoi pas nous aussi. Proverbes 31:10 à 31 parle de la femme vertueuse et de son courage. Cette femme est tout juste occupée et concentrée dans son travail de tous les jours, ce qui la garde de toute autre mauvaise chose.

Cela tient du courage d’être bien considéré aux yeux de son entourage.

Son époux a confiance en elle : elle lui fit du bien tous les jours de sa vie, et jamais du mal, elle n’est pas querelleuse.
• Elle travaille activement : elle s’occupe plus tôt que de se mêler des affaires des autres.
• Elle se lève tôt : elle n’est pas paresseuse cela évite les reproches.
• Elle se montre intelligente : elle réfléchit à ce qui pourrait bénir son foyer.
• Elle s’occupe des autres, en aidant les malheureux, les pauvres, ceux qui en ont besoin.
• Elle respire la force et la dignité : elle a confiance à l’avenir sans s’inquiétude et sans querelle.
• Elle parle avec sagesse et donne des conseils avec bonté : elle met une garde à sa bouche.
Ses enfants et son mari lui font des compliments en public : ils admirent sa vertu, ils n’ont pas honte d’elle.

Cette femme courageuse et vertueuse, respect Dieu son créateur. Elle respecte et s’entend bien avec sa famille et ses amis.
Être querelleuse peut gâcher la vie, mais être vertueuse rend la vie bien plus belle et simple. Être querelleuse ou vertueuse ? Le choix est simple lorsque nous voyons les conséquences.

Que le caractère de bonté et de paix de Dieu nous envahisse. Soyons en paix avec nous-mêmes. Aimons par nos beaux actes et nos paroles de vertu et non de querelles.

Que Dieu vous bénisse et vous rende vertueuse !

Dina Viomesnil 

Découvrez Aussi : 3 Façons d'éviter les conflits

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.

Ajouter vos commentaires

  1. Insérer un commentaire en tant qu'"invité"
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

 

Restez informé de nos actualités !

Données personnelles